Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Liens Ignorer la navigation
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesDévelopper Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesDévelopper Sources
Reconnaissance sur le site de Quincaille, le 29 septembre 2009. De gauche à droite : Jean Bazalgette (de dos), Marceau Jouve (de dos), Jean Bonijol, Albert Saint-Léger, Nicole Rousseau (de dos).

Quincaille, terrain de parachutage clandestin sur la can de l'Hospitalet en 1944

Quincaille est l'un des 3 terrain clandestins de parachutage d'armes homologués durant la seconde guerre mondiale sur la can de l'Hospitalet et aux alentours. Il était situé sur la can de Saint-Laurent, dans une belle prairie située sur le côté ouest de la route menant du col du Rey à Ferrière.

J'ai eu la chance de rencontrer plusieurs fois Jean Bonijol, l'homme qui a mis en place le terrain puis supervisé les opérations de parachutage. Je vous livre ici son témoignage riche et vivant.

18/04/2008
Prologue, Saint-Laurent-de-Trèves, le 6 mai 2007
A lire dans cette rubrique
Prologue, Saint-Laurent-de-Trèves, le 6 mai 2007.
Où j'entends parler pour la première fois de Quincaille et décide d'en savoir plus.
Can de Ferrière, Saint-Laurent de Trèves, une nuit de juillet 1944.
Nuit de parachutage à Quincaille
L’enfance.
L'enfance de Jean Bonijol
Basculement.
L'année des choix pour Jean Bonijol
Le projet.
Durant le début de l'année 1944, jean Bonijol élabore le projet de terrain de parachutage clandestin.
Jour J.
Enfin les parachutages commencent à Quincaille !
Après.
Les parachutages sont terminés à Quincaille. L'équipe se disperse, chacun part terminer la guerre à sa façon.
La photo du repas de Barre des Cévennes.
Cette photo montre les invités au repas de Barre des Cévennes, prise à la fin des parachutages de Quincaille
Retour au présent.
Retour sur l'aventure
Sources, remerciements.
Sources, remerciements
Liens Ignorer la navigation
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages