Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
La can de l'Hospitalet
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Liens Ignorer la navigation
Accueil
Nouveau
Territoire
Histoire
Lieux-dits
Routes
GrottesDévelopper Grottes
Vestiges
Mystères
SourcesDévelopper Sources

Les gaulois et les Gabales

Commençons par une petite mise au point : le terme "gaulois" est une sorte de fourre-tout bien pratique pour désigner un ensemble de tribus qui occupaient grosso-modo le territoire de l'actuelle France dans les siècles qui ont précédé la conquête romaine, disons à peu près durant l'âge du fer, de -800 à -150. Il faut bien garder à l'esprit que ces tribus étaient très disparates, résultant de plusieurs vagues successives d'invasions ou de pénétrations culturelles arrivées de régions très diverses. La plus connue des composantes culturelles ayant intégré le "sang gaulois" est sans doute l'influence celte.

Malgré une unité culturelle croissante au cours de l'âge du fer, nos tribus gauloises avaient des relations entre elles assez inégales, allant de la coopération au conflit ouvert. Dire "nos ancêtres les gaulois", comme le faisaient nos instituteurs du XXème siècle, ne recouvre pas toujours une réalité très facile à appréhender. Mais c'est tout de même un terme bien pratique, et je me fais un malin plaisir à l'utiliser.

Les gaulois ne connaissaient pas l'écriture. Dans de rares cas, certains d'entre eux ont utilisé l'écriture grecque ou latine.

On n'a pas beaucoup de vestiges de constructions datant de la période gauloise, car ils n'utilisaient que rarement la pierre, préférant des constructions en matériaux légers : bois, torchis.

Au moment de la conquête de la Gaule, on estime la population gauloise à environ 15 millions de personnes.

La tribu gauloise qui occupait à l'époque l'équivalent de l'actuelle Lozère était la tribu des Gabales.

25/03/2009
La confédération arverne Dolmen présumé can des Combes occidentale
A lire dans cette rubrique
Les gaulois et les Gabales.
Le terme "gaulois" est une sorte de fourre-tout bien pratique pour désigner un ensemble de tribus qui occupaient grosso-modo le territoire de l'actuelle France dans les siècles qui ont précédé la conquète romaine
L'âge du bronze (-2200 à -800).
L'âge du bronze s'étend approximativement de -2200 à -800. Durant cette période la métallurgie du bronze se répand dans la région, son extension correspond au déclin du mégalithisme.

L'âge du cuivre, ou chalcolithique.
Le chalcolitique, dernière période du néolithique, s'étend environ de -2500 à - 1800 ans.
L'âge du fer (-800 à -150) : arrivée des Celtes.
C'est au début de l'âge du fer que les celtes arrivent dans le sud de la France.
La confédération arverne.
Aux IIIème siècle avant JC, un très important regroupement de tribus s'organise sur le territoire de l'actuelle France autour des Arvernes. C'est la Confédération arverne
La transhumance s'organise....
Il est presque certain qu'à l'époque de la mise en place des premières transhumances (probablement avec l'arrivée du mouton domestique en Languedoc, vers le VIIème millénaire), les Cévennes étaient vides d'hommes.
Les cap barrés.
Les cap barrés sont des fortifications qui datent généralement de l'âge du fer.
Les celtes.
Probablement originaire du sud des steppes russes, les celtes se sont progressivement infiltrés en Europe centrale à la fin du 3ème millénaire avant notre ère
Les enceintes protohistoriques.
Les enceintes protohistoriques sont des fortifications rustiques qui datent généralement de l'âge du fer mais peuvent être un peu plus anciennes.
Les tumulus.
Les tumuli sont des tertes de terre ou de pierre qui recouvrent une sépulture pré ou protohistorique
Liens Ignorer la navigation
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages