Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Cévenne vivante
Recherche sur le siteNouveau sur le site
Liens Ignorer la navigation
Accueil
Nouveau
Généralités
Vie
Gens
Coins
Balades
Récits
Art
Le jet monte vers le ciel
Carapaces
Arbres stalagmites

La forêt pétrifiée de Ruas

Que je te plains, lecteur, car cette fois je vais te chanter les louanges d'une merveille qui te sera à jamais inaccessible. En vérité, mes yeux l'ont bien vue, pourtant, cette forêt pétrifiée, mais elle fut éphémère, et n'offrira plus ses charmes à aucun être vivant sur cette Terre ni aucune autre.

Au delà de Ruas, une vieille conduite forcée destinée à quelque mystérieux travail d'irrigation tombe presque verticalement du Mont Lozère pour disparaître dans une ravine encaissée qui ne mène nulle part. Depuis quelques années la rouille était à l'oeuvre, et ouvrait des trous dans l'épaisseur de métal. Des jets d'eau de plusieurs dizaines de mètres de haut étaient apparus les uns après les autres, dans l'apparente indifférence du propriétaire de l'ouvrage qui semblait prêt à partager ce précieux liquide avec qui en voudrait. Toute la forêt en contrebas en était arrosée en permanence.

Cette année, l'hiver sec avait à peine blanchi les Et l'eau des jets avait commencé à geler sur les arbres et sur le sol. Une immense tâche blanche est apparue dans la montagne, visible de loin. Bien peu ont semble-t-il parcouru les quelques centaines de mètres de marche pour rejoindre cet endroit étrange, et mal leur en a pris car l'ambiance du lieu valait l'effort.

L'épaisseur de la glace était bientôt devenue telle qu'elle avait dépassé l'épaisseur des arbres eux-mêmes, et que le bois s'était transformé en un paysage de stalagmites glacées dispersés sur un inlandsis irrégulier. La balade au milieu de cette forêt pétrifiée, chaussé des crampons et armé du piolet, m'a laissé un souvenir impérissable.

L'année suivante, les fuites du tuyau ont été réparées.

17/07/2009
La montagne qui coule Le petit tailleur de pierre du roc du chien fou
A lire dans cette rubrique
Le menhir de Grizac.
Sur le magnifique plateau calcaire de Grizac se dresse un menhir aux propriétés étonnantes…
Allègre et Mariette, ou les puechs des Bondons.
2 buttes de calcaire posées sur le granite du Mont Lozère… un endroit de légende
Autour de Colobrières.
Une boucle magnifique, sur le versant sud du Mont Lozère, à faire de préférence une belle journée d'hiver
La cascade de Rune.
Un ruisseau qui descend de la montagne de la Lozère et se perd dans le Tarn près de Miral, forme tout près de Runes une magnifique cascade que le voyageur qui passe près de Florac ne manque jamais d'aller visiter.
La forêt pétrifiée de Ruas.
La forêt pétrifie de Ruas
La grotte de malaval.
Malaval, une grotte chargée d'histoires passionnantes.
La montagne qui coule.
Au dessus du village de Ruas, il paraît qu'il y a quelque chose. Des trous. Ou un aven.
Le Bougès.
Le Bougès est un petit massif granitique situé entre le Mont Lozère et les cévennes schisteuses. Encombrants voisins qui lui piquent toute la notoriété.
Le petit tailleur de pierre du roc du chien fou.
Le Roc du chien fou est un "chaos", sorte d'amoncellement d'énormes rochers de granite arrondis. Ils n'ont pas été empilés là par des forces supérieures : autrefois ils faisaient partie de la roche mère.
Le plateau de Grizac.
Le plateau de Grizac
Rando nocturne au pic de Finiels.
Une manière originale de rendre visite au pic de Finiels
Liens Ignorer la navigation
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages