Rêve éveillé Si vous voulez m'aider, achetez mon livre :
"Sacré mont Blanc"
Chez
Marc Lemonnier
Musiques à partager
Liens Ignorer la navigation
Accueil
Nouveau
Les morceauxDévelopper Les morceaux
Spécial diatoDévelopper Spécial diato
MarcDévelopper Marc
Projets
Ce siteDévelopper Ce site
Rubrique : Diato

Où sont les tablatures de diato dans ce foutu site ?

Après des années d'enseignement de l'accordéon diatonique, j'en suis arrivé à la conclusion suivante : la tablature, on peut s'en passer. Non, en fait, allez, un peu de courage, ce que je pense réellement c'est : la tablature, Système PT, ACGD, XYW, peu importe : s'en passer, c'est franchement mieux.

Je ne crache pas dans la soupe. Non. J'ai utilisé cet outil pendant des années, pour moi-même et pour mes élèves. Il est formidable d'efficacité pour mettre rapidement en place un morceau. Pour les débutants absolus en diato, rien de plus performant. Alors, pourquoi est-ce que je propose de l'oublier ?

Grosso-modo, une tablature de diato vous dit ceci : "A un moment donné (très imprécis) posez un doigt (généralement sans préciser lequel) de la main droite sur telle touche de telle rangée, puis tirez (ou poussez) sur votre soufflet (sans préciser avec quelle intensité, pendant quelle durée). Pendant ce temps là, avec votre main gauche, jouez tel accord (souvent sans préciser s'il est majeur ou mineur). Une fois tout ceci fait, recommencez avec la note suivante."

Lorsque vous aurez fini d'appliquer ce mode d'emploi, vous aurez entendu quelque chose qui ressemblera peut-être au morceau en question, mais peut-être pas non plus.

Je vois trois défauts majeurs à la tablature.

Le premier inconvénient, c'est que la tablature propose une vision uniquement mécaniste d'un morceau, comme un enchaînement de gestes à faire. Cette manière d'apprendre ne permet pas du tout de progresser dans la compréhension intime de la manière dont fonctionne son instrument. Comprendre par exemple que telle note existe sur le clavier en poussé ici, mais aussi en tiré là-bas. Comprendre que la logique de montée d'une gamme s'inverse au passage d'octave. Si vous ne comprenez pas les deux dernières phrases que je viens d'écrire, peut-être est-ce du au fait que vous utilisez des tablatures. Ne pas comprendre comment fonctionne son instrument, c'est limiter considérablement ses capacités de progresser. C'est aussi un frein pour travailler à l'oreille..

Le second inconvénient de la tablature, c'est qu'il y manque des informations vitales pour bien interpréter un morceau. Le rythme, en particulier, n'y est précisé que par la position du chiffre dans la mesure, ce qui n'est pas du tout assez précis dès que les rythmes se complexifient. Les enchainements noires pointées - croches, par exemple, ne peuvent pas être correctement compris sur une tablature. Pour avoir le rythme exact, il faut se reporter à ce qui, sur certaines tablatures, se trouve au dessus des chiffres, vous savez... il y a 5 lignes parallèles avec des boules noires et blanches dedans... ah, vous n'aviez jamais remarqué ? Hé oui, l'expérience le montre, la ligne de partition qui figure sur certaines tablatures, les gens qui n'ont pas eu une formation musicale académique n'en remarquent même pas l'existence, persuadés qu'elle leur est inaccessible. Et ceux qui en remarquent l'existence, et qui commencent à s'en servir, hé bien... ils sont mûrs pour abandonner bientôt la tablature.

Le troisième inconvénient de la tablature, c'est... qu'il faut en avoir une. Quel est le pourcentage de la musique mondiale transcrit en tablature pour diato ? 0,0001 % environ ? Ne travailler que sur tablature revient hélas souvent à se restreindre énormément. A jouer ce que les autres jouent. C'est bien dommage.

Depuis des années, j'accompagne donc mes élèves dans la découverte de la partition.

Se lancer dans la lecture de la partition est certes un tout petit peu laborieux au début, c'est certain, surtout sans prof. Il faut tâtonner, chercher comment s'appelle chaque note, rechercher où elle se joue en se référant à un plan du clavier. S'arracher les cheveux en constatant que certaines n'existent qu'en poussé, d'autres qu'en tiré, d'autres dans les deux sens (mais alors, laquelle choisir ???).

Rapidement pourtant, à force de retomber sur les mêmes notes, on va connaître par coeur les positions correspondantes. Puis dans la foulée on va comprendre l'intérêt de fonctionner en utilisant les deux claviers pour bénéficier des suites de notes qui sont dans le même sens. On saura enfin pourquoi dans la technique du tiré poussé, les notes successives sont alternativement tirées et poussées SAUF certaine, et pourquoi... Bref, on va très vite connaître son clavier, en comprendre la logique, s'y balader.

Je vais relativiser tout ça avant de terminer : si on a un bon prof, il pourra tout à fait nous expliquer le fonctionnement du diato sur la base de tablatures. Inversement, pour assimiler correctement le fonctionnement des partitions, il sera également préférable d'avoir un bon prof. Et puis on n'est pas tous pareil. Il y en a qui seront de toute façon plus à l'aise avec les tablatures (ou les partitions), et la logique n'y pourra rien (il y a aussi ceux qui ne voudront apprendre qu'à l'oreille, c'est tout aussi légitime mais ce n'est pas mon propos ici).

Disons que, lorsque cela est possible, l'apprentissage sur la base de partitions me semble plus riche et plus ouverte, voilà...

Donc, il n'y a aucune tablature sur ce site. Mais il y en a plein dans d'autres sites.

PS : au fait, il y a un dernier argument que je n'ai pas développé ici pour justifier l'absence de tablature. Je vous le livre en résumé, mais vous le comprendrez sans doute plus facilement que tout le reste. "Ecrire une tablature, ça prend du temps. Et ça me fatigue. Alors je ne le fais pas !". Voilà.

12/07/2010
25/01/2014
Pourquoi une page "spécial diato" dans ce site ?
A lire dans cette rubrique
Où sont les tablatures de diato dans ce foutu site ?.
Sur le site reveeveille, il n'y a pas de tablatures pour les diatos... et pourquoi donc ?
Liens Ignorer la navigation
A propos du site "Rêve éveillé"
Si ce site vous a été utile
Toutes les pages